Les fidèles réclament des travaux pour leur Eglise

Var Matin, édition du 2 juillet 2019.

“Dégueulasse”, “dans un état catastrophique”: leur église tombe en ruine, ils se battent pour la faire rénover

En bas du cours Lafayette, l’église Saint-François-de-Paule se détériore depuis de nombreuses années, sans que rien ou presque ne soit fait pour y remédier. Aujourd’hui, des fidèles réclament des travaux.

“Mon église s’écroule.” Le message que veut faire passer le compte Twitter ainsi baptisé est sans ambiguïté. Depuis quelques semaines, des publications sont régulièrement postées sur ce réseau social afin d’interpeller sur l’état de l’église Saint-François-de-Paule, place Louis-Blanc à Toulon, pourtant classée Monument historique. “Une réponse @VilleDeToulon @hubertfalco? Mon église, juste à côté de la mairie, est dans un état catastrophique ! Et vous êtes au courant depuis plusieurs années, mais aucune action? Qu’attendez-vous?”, peut-on, par exemple, lire en date du 25 juin.

Une façon d’attirer l’attention des médias, mais surtout de la municipalité – du maire en tête -, en charge de l’entretien de la majorité des édifices religieux de la commune.

Ainsi, il y a quelques jours, à l’invitation de France Choné et de Stanislas Guillier, deux paroissiens particulièrement impliqués, nous avons découvert l’intérieur de l’église avec effarement.

Études et diagnostics

Ici, des fissures de plusieurs centimètres ; là, des morceaux de mur détachés. En levant les yeux, juste au-dessus de l’autel, on découvre une installation métallique, manifestement destinée à soutenir une corniche. Et si le fond de certaines niches accueillant des objets du culte est drapé de velours bleu marine, ce n’est pas pour donner plus de cachet au décor religieux, mais bien pour en dissimuler le délabrement.

Tous les dimanches, ceux qui rentrent dans l’église se disent: “Notre église est dégueulasse”, dénonce France Choné, sans mâcher ses mots. Tous, ce sont quelque trois cents fidèles, qui désormais, s’entassent au rez-de-chaussée. Car si l’église bénéficie d’une large tribune en mezzanine, celle-ci n’est dorénavant accessible qu’à dix-sept personnes, pour des raisons de sécurité.

À chaque réunion avec la municipalité (la dernière daterait de deux mois environ, Ndlr), on nous parle d’étude, de diagnostic”, s’agace encore la paroissienne. Et il semble que cela dure depuis bien avant l’arrivée de l’équipe municipale d’Hubert Falco.

En plus de traces de sondage, a priori pour déterminer l’état de la structure du bâtiment, on peut voir sur certaines fissures des témoins posés… en décembre 1993! Autant dire qu’à part l’état de l’église qui, depuis bien longtemps, poursuit sa lente dégradation, « rien ne bouge », déplore les deux laïques.

À inscrire au budget 2020

Traces d'humidité, peinture écaillée, morceaux de mur détachés, fissures: la dégradation est effarante.Bien sûr, à Saint-François-de-Paule, les paroissiens ne sont pas les seuls à se soucier de l’état de leur église. L’abbé Fabrice Loiseau a lui aussi saisi la Ville.

Depuis quatorze ans que je suis là, je n’y ai jamais vu de travaux”, se désole le curé de l’église. Il se souvient pourtant, il y a quelques années, de la visite d’un responsable des Monuments historiques: “Il avait dit qu’il fallait faire quelque chose de façon urgente. Or, à chaque fois, la mairie nous dit “On s’en occupe”, mais ce ne sont que des mesures immédiates.”

Alors aujourd’hui, Fabrice Loiseau dit avoir “conscience que le maire fait beaucoup, mais il faut une volonté politique. À son tour, il réclame donc “un plan d’ensemble pour les trois églises les plus anciennes de Toulon (lire ci-dessous), qui soit inscrit au budget de la Ville pour 2020″.

Et France Choné de renchérir: “Moi aussi je paye des impôts à Toulon et je voudrais bien que, parfois, ils servent aux endroits que je fréquente!”

Traces d’humidité, peinture écaillée, morceaux de mur détachés, fissures: la dégradation est effarante. Photo V.R.

 

“Le but, c’est qu’à terme, on la refasse”

“On a pris le problème à bras-le-corps”, assure Martine Bérard, adjointe au maire de Toulon déléguée aux bâtiments municipaux.
Elle indique notamment que “des études et vérifications de la structure sont en cours” et que ses résultats devraient être communiqués à l’abbé Loiseau, curé de la paroisse, dans l’été. La tribune interdite à plus de dix-sept personnes?
“Il ne s’agit pas d’un danger potentiel, veut rassurer l’élue, mais d’une question de commission de sécurité.” Autrement dit, les accès ne permettraient d’évacuer, en cas d’incendie par exemple, que dix-sept personnes en toute sécurité. “S’il y avait un danger, on l’aurait fermée!”
Pour le reste, Martine Bérard insiste: “On a beaucoup d’édifices religieux à entretenir”, dit-elle, interrogée sur l’état de l’église Saint-François-de-Paule, manifestement peu entretenue depuis de nombreuses années.
“Le but, c’est qu’à terme, on la refasse, bien sûr. Mais ça a un coût…” D’autant, rappelle-t-elle, que l’église est classée.

Pique-nique paroissial de rentrée

Dimanche 15 septembre, repas paroissial de rentrée tiré du sac. L'occasion d'accueillir les nouvelles familles et de présenter les projets d'année.

Rentrée du catéchisme

Messe de rentrée du catéchisme mardi 17 septembre à 17h. Inscriptions en ligne. 

Reprise des groupes d’aumônerie de lycée et collège

Vendredi 20 septembre, reprise du groupe Charles de Foucauld pour lycéens
Samedi 21 septembre, reprise du groupe Jean-Paul II pour collégiens. 

HORAIRES
des messes

HOMÉLIES
et enseignements

CONVIVIALITÉ
et rencontres

MISSION
en paroisse