Aller au contenu

Regard posé sur quinze années de miséricorde

Notre communauté a fêté en sep­tembre ses quinze ans, âge modeste, mais qui permet déjà de poser un regard rétrospectif.

En 2000, le pape Jean-Paul II ca­nonisait sainte Faustine et lui deman­dait, dans son homélie : « Que ton message de lumière et d’espérance se diffuse dans le monde entier, pousse les pécheurs à la conversion, dissipe les rivalités et les haines, incite les hommes et les nations à la pratique de la fraternité ». Cinq ans plus tard, il rendait son âme à Dieu et notre commu­nauté prenait naissance, mue par le désir de diffuser ce message dans le monde entier. Dans la multiplicité des apostolats que les membres de la communauté ont pu exercer durant ces quinze années – paroisses, au­môneries d’école, d’hôpital et de prison, camps au­près des jeunes, prédication de retraites… – le facteur d’unité est la volonté de faire rayonner la miséricorde.

Dans notre monde qui semble de plus en plus livré au pouvoir des ténèbres, une phrase de Jésus à sainte Faustine résonne à nos oreilles : « L’humanité n’aura de paix que lorsqu’elle s’adressera avec confiance à la Divine Miséricorde » (Journal, p. 132). La paix et la fraternité entre les hommes ne passeront que par la conversion du coeur de l’homme au Coeur miséricor­dieux de Jésus. C’est cette nouvelle que nous voulons annoncer, crier au monde, à temps et à contretemps.

Mais annoncer ce message ne suffit pas. Il faut aussi oeuvrer dans le secret pour qu’il puisse être a­cueilli. Et c’est le travail de la prière, de l’offrande in­térieure, à l’école du futur saint Charles de Foucauld. Il voyait en effet le bien qui pourrait être fait aux po­pulations d’Algérie comme une conséquence de sa propre sanctification : « Tel pasteur, tel peuple. Le bien que fait une âme est en raison directe de son état in­térieur. La sanctification des peuples de cette région est donc entre mes mains. Il sera sauvé si je deviens saint » (Résolutions de la retraite annuelle de 1902). La mission n’est pas d’abord une question d’activité extérieure ou de planification, mais une question de sainteté personnelle, pour le salut des âmes.

Abbé Jean-Raphaël Dubrule
Supérieur de la communauté

Adaptations de la paroisse pour le confinement et le couvre-feu de 19h

Le couvre-feu de 19h nous oblige à adapter nos horaires de messes et de formations. Retrouvez toutes ces informations sur la page des annonces hebdomadaires

Cérémonie des Confirmations

La cérémonie des Confirmations aura lieu le 13 mai cette année, fête de l'Ascension.

HORAIRES
des messes

HOMÉLIES
et enseignements

CONVIVIALITÉ
et rencontres

MISSION
en paroisse

Faire défiler vers le haut