Un chrétien sur douze est gravement persécuté

Editorial d’avril

On dénombre dans le monde 2,48 milliards de chrétiens. Parmi eux, 215 millions, (soit 1 chrétien sur 121 ) subissent un degré de persécution fort à extrême.

Si le classement de l’index s’arrête à 50 pays, d’autres pays sont aussi concernés par une forte persécution (leur nombre de points de persécution est supérieur à 41). On en compte cette année 8. Il s’agit des Comores, du Kirghizistan, de la Tanzanie, de la Fédération de Russie, du Maroc, de Cuba, de l’Ouganda et du Niger.

Dans les 58 pays où la persécution des chrétiens est forte à extrême, la population globale est de 5,13 milliards de personnes et le nombre de chrétiens est estimé à environ 800 millions (16 %). Parmi ces 800 millions de chrétiens, 215 millions (27 %) souffrent gravement de persécution.
Parmi ces 215 millions de chrétiens, l’Afrique représente 81,14 millions (38%), l’Asie (y compris le Moyen-Orient) 113,31 millions (53 %), l’Amérique Latine 20,05 millions (9 %) et le reste du monde (Europe2 , Amérique du Nord et Océanie) 11 800 chrétiens (0.01%).
En Afrique, on compte 608 millions de chrétiens. Parmi eux, 81 millions, soit 1 chrétien sur 8 3 est gravement persécuté.
En Asie (y compris le Moyen-Orient) on compte 393 millions de chrétiens. Parmi eux, 113 millions, soit 1 chrétien sur 4 4 est gravement persécuté.
En Amérique Latine, on compte 597 millions de chrétiens. Parmi eux, 20 millions, soit 1 chrétien sur 30 est gravement persécuté.
Dans le reste du monde (Europe, Amérique du Nord et Océanie) on compte 880 millions de chrétiens. Parmi eux, 11 800, soit 1 chrétien sur 75 000 (valeur arrondie) est gravement persécuté. Comment ce nombre est-il établi ? Pour établir cette estimation de 215 millions de chrétiens gravement persécutés dans les 50 pays de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens, nous n’avons pris en compte que les catégories de persécution «forte, très forte et extrême» du questionnaire de l’index5 . Ces chiffres sont les résultats d’estimations réalisées par pays, au niveau provincial ou infranational. Il s’agit d’un questionnaire que nous complétons avec des experts des pays concernés.

 

Chaque réponse aux questions posées correspond à une grille de points, que nous appelons points de persécution et qui nous aide à déterminer la place de l’index dans le classement.
À ce niveau de persécution, on estime que toute la population chrétienne de la région concernée est persécutée, particulièrement quand toutes les catégories de chrétiens sont affectées. Selon la méthodologie de l’index, il y a persécution «forte» quand « vivre en tant que chrétien signifie que, même si l’Église est tolérée en théorie, en pratique, les chrétiens les plus visibles sont pris pour cible, les églises soumises à des restrictions importantes et la culture reste largement hostile à la présence chrétienne dans des domaines comme l’éducation et l’emploi. » 3 066 CHRÉTIENS TUÉS ET 793 ÉGLISES CIBLÉES. Ces chiffres ne concernent que les faits que nous avons pu vérifier de manière certaine. Ils sont donc en dessous de la réalité. Ils combinent les informations du terrain et celles publiées dans la presse et sur internet. Dans l’index 2018, l’équipe de recherche de Portes Ouvertes a dénombré : – Au moins 3 066 chrétiens tués pour des raisons liées à leur croyance contre 1 207 dans l’index 2017. Cela représente une augmentation de 154% par rapport à l’année précédente. Si l’on compare aux chiffres de l’index 2016, on constate cependant une baisse de 56,8% où nous avions compté 7 106 chrétiens tués pour leur foi. La relative trêve constatée dans l’index 2017 était due à la baisse des activités de Boko Haram au Nigéria. Cependant les assassinats ont repris dans ce pays avec les vagues d’attaques menées par les Peuls lourdement armés contre les chrétiens de la Ceinture Centrale du pays. Certains rapports parlent d’«épuration ethnique» (sur la base de l’appartenance religieuse). – Au moins 793 églises ciblées contre 1329 dans l’index 2017. Cela montre une baisse de 40% par rapport à l’année précédente. Si l’on compare aux chiffres de l’index 2016 on constate que la baisse continue avec 2425 églises ciblées pour 2016. Il s’agit d’un chiffre minimum en raison de la difficulté à obtenir des informations dans certaines zones de conflit.

Index des persécutions par l’ ONG PORTES OUVERTES

 

 

 

 

 

Ordination de l'abbé Montfort Gillet

Samedi 22 septembre à 9h30 à la Cathédrale de Toulon

Les causeries du Graal

Mercredi 18 juillet à 20h par Anne Brassié  sur le thème : “le gauchisme culturel"

Fête de l'Assomption

Mercredi 15 août à 10h30 : messe solennelle suivie d'une procession dans les rues de Toulon.

Humanae Vitae

Mercredi 25 juillet à 11h : messe anniversaire pour les 50 ans de l'encyclique

HORAIRES
des messes

HOMÉLIES
et enseignements

CONVIVIALITÉ
et rencontres

MISSION
en paroisse